auportrait MAI 2022.jpg

Née en Afrique du Sud, transportée sur divers continents ( Asie, Afrique, Amérique, Europe), depuis mon enfance, j’ai développé le goût de l’ailleurs et l’intérêt pour l’autre, sa culture, sa condition. Ma pratique artistique flirte alors avec la notion de déplacement,   de mixage, le choc des cultures et la profusion d’images qu’elle induit. Je mélange autant les médiums que les références culturelles.

En effet, j’emprunte à l’Art Africain, Chinois, Japonais, l’Art d’Océanie, ainsi qu’à l’Art Floral, une iconographie riche qui me fascine à chaque nouvelle rencontre esthétique. L’acrylique, la peinture à l’huile, l’aquarelle, les crayons de couleurs, feutres,  forment ma palette à outils.

D’expériences vécues ou rêvées, je réveille ma soif de fiction et la volonté de construire avec mon propre regard générationnel, et mes émotions. Je Je ne veux pas que les choses soient lisses, je veux qu’elles vibrent, qu’elles tremblent, qu’elles prennent la texture même de notre monde, qu’elles soient en quête croissante d’une compréhension de notre réalité.

L’usage du dessin, de la peinture, de la photographie sont des connexions avec une réalité donnée, un instantané. Le temps du dessin, le temps de la ligne, de l’erreur, de l’inattendu. Le temps de la peinture, de chercher la couleur, de la faire résonner avec une autre, le temps de la représentation, le temps du dépassement, le moment d’être dedans, dans, à travers, de s’y voir.